Agri44
Accueil > Actualités

Passer d’une aire paillée à un système tout lisier

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 01/03/2022 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Passer d’une aire paillée à un système tout lisier

Après la reprise de l’exploitation voisine, le Gaec de l’Ardoisière a créé un nouveau bâtiment avec une fosse surdimensionnée.

Depuis 2018, au Gaec de l’Ardoisière à Moisdon-la-Rivière, un bâtiment neuf de 70 mètres sur 23 est sorti de terre pour la centaine de vaches laitières de race prim’holstein. Datant des années 1970, « les bâtiments existants devenaient obsolètes et commençaient à être saturés avec l’augmentation progressive de la taille du troupeau », explique Matthieu Lecoq, l’un des trois associés de ce Gaec familial. Lorsque son frère, Maxime, a rejoint le Gaec en 2014, une partie de l’exploitation voisine a été reprise (deux bâtiments et 20 ha). Suite à cela, le Gaec de l’Ardoisière a construit le nouveau bâtiment à proximité des existants. « Nous avons pu fusionner les parcelles entre elles et créer un parcellaire groupé de 110 ha attenants au bâtiment neuf. » 
Avec la hausse progressive du litrage, la surface de maïs a été augmentée et celle des cultures de vente, réduite. Les associés sont ainsi passés d’un système en aire paillée avec une salle de traite 2x5, à un système tout lisier pour les vaches laitières avec deux robots de traite GEA. « Avant, on cultivait une trentaine d’hectares de maïs et 55 ha de cultures de vente pour 300 000 l de lait, et en plus, on consommait 720 bottes de paille par an. Aujourd’hui, on cultive environ 70 ha de maïs ensilage, et nous avons besoin de moins de 200 bottes par an et nous sommes autosuffisants en paille.  » 
Au sein du bâtiment, les génisses et vaches taries sont sur de la paille en litière accumulée. Pour les vaches laitières, il y a 125 logettes avec matelas nettoyées matin et soir, deux brosses, des points d’eau mais aussi un pédiluve. « On fait passer les vaches dans le pédiluve deux fois tous les quinze jours environ. Il faut compter environ une demi-heure de travail par jour à un seul UTH. En plus du pédiluve, la nouveauté pour nous a été de faire parer nos bêtes. L’entreprise MSB vient quatre fois par an et traite environ 35 vaches en une matinée. Le parage, c’est l’inconvénient du système tout lisier. » 

Fosse semi-enterrée
La pente du bâtiment est de 1 % pour amener les effluents d’élevage vers la fosse. Le sol a été rainuré et deux racleurs à corde passent toutes les deux heures (l’un dans un couloir de raclage de 4,5 m entre les cornadis et la première rangée de logettes, et l’autre dans un couloir de 3,5 m entre deux autres rangées de logettes). « Ce système, moins coûteux que l’hydraulique, nous paraît plus sécurisant pour les vaches. Les deux racleurs sont indépendants l’un de l’autre. Cela nous permet de les programmer à des heures différentes pour réguler notre consommation énergétique. » 
Le lisier est conduit jusqu’à la fosse cylindrique en béton banché et semi-enterrée pour sécuriser le site. La fosse a été intégrée dans le foncier afin d’optimiser les déplacements avec la tonne à lisier. Sa capacité totale est de 3500 m3. « La fosse est surdimensionnée au cas où le bâtiment des vaches laitières soit un jour agrandi. Il est extensible des deux côtés mais aussi en largeur. Le couloir d’alimentation fait six mètres de large et pourra faire deux fois trois mètres en cas d’extension », précise Matthieu Lecoq. Une deuxième fosse type géomembrane pourrait être construite 400 mètres en contrebas de la première avec une pompe de relevage. 
Pour Matthieu et Maxime Lecoq, ce système du tout lisier présente donc de nombreux avantages : gain économique avec l’arrêt de l’achat de la paille ; un bâtiment plus propre (moins de poussière) ; moins de main-d’œuvre ; libération de place dans le bâtiment (moins de stockage de paille et de fumier), etc.

Estelle Bescond


 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Websérie Ferme Laitière Bas Carbone
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 24/06/22LAA du 17/06/22LAA du 10/06/22LAA du 03/06/22LAA du 26/05/22LAA du 20/05/22LAA du 13/05/22LAA du 06/05/22LAA du 29/04/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08