Agri44
Accueil > Actualités

POUSSE DE L’HERBE - La pousse est au rendez-vous

Le 21/04/2023 à 12:03 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
POUSSE DE L’HERBE - La pousse est au rendez-vous

La portance limitante de la semaine passée et les conditions poussante ont eu pour conséquence une augmentation significative de la hauteur d’herbe moyenne sur la région (de 9,6 à 10,4 cm). Les bonnes croissances devraient se poursuivre dans les jours à venir.


État du stock disponible


Les stocks sont assez élevés sur l’ensemble des fermes du réseau mais de grosses disparités existent. Il est impératif de faire un point sur votre stock d’herbe. À partir de la moyenne de la hauteur herbomètre valorisable sur le circuit (hauteur herbomètre moyenne du circuit – hauteur sortie objectif), on est en capacité de calculer un nombre de jours d’avance. (voir ci-contre les les tableaux Résultats pour deux niveaux d’ingestion). On cherchera à avoir un stock d’herbe compris entre onze et treize jours d’avance.
Exemple : Si je dispose de 20 ares/vache (13 kg MS ingéré par vache) et d’une hauteur moyenne de 8,5 cm, que j’ai pour objectif de conserver 5 cm à la sortie du troupeau: la hauteur disponible est donc de : 8,5-5 cm = 3,5 cm. Je dispose donc de treize jours
d’avance, donc tout va bien en termes de rythme de pâturage.
• Si on est en dessous de celui-ci, il vaut mieux diminuer la quantité d’herbe pâturée consommée sans accélérer afin de se refaire un stock d’avance.
• Si on est au-dessus, on peut augmenter la quantité d’herbe pâturée voire débrayer la surface excédentaire. Ceci peut se faire de deux manières : en ajoutant de nouveaux animaux sur le circuit ou en fauchant une partie des parcelles, et particulièrement celles qui ont été mal pâturées à cause des pluies ou celles dont la flore entre en épi (RGH, fé-
tuque...).

La quantité d’herbe offerte par la surface se calcule en fonction de la pousse de l’herbe par la formule suivante :
Surface par animal (en ha) x pousse de l’herbe = kg MS disponibles par jour et par animal
sur le circuit (voir ci-contre le tableau Quantité d’herbe offerte). Il est souhaitable de maintenir une hauteur entrée dans la parcelle de 10 cm herbomètre (ou stade 3 feuilles) pour ne pas épuiser la flore.



Ajustement des rations

En fonction de la part d’herbe de bonne qualité dans la ration, on peut diminuer plus ou moins le correcteur azoté dans la ration de base. Ainsi, on peut arrêter le correcteur dans la ration dès lors que le maïs ensilage ne concerne plus que 5 kg de MS de la ration. Ceci n’est possible qu’avec une conduite du pâturage permettant une bonne qualité d’herbe et très régulière. On peut limiter des à-coups éventuels (effet fin de parcelle, météo moins favorable au pâturage) en conservant 0,5 kg de correcteur si on a 4 à 7 kg MS de maïs. Une complémentation énergétique est conseillée pour des animaux ayant des niveaux de production importants et/ou ayant des objectifs de mise à la reproduction.

Pâturage des jeunes animaux

Tous les animaux encore présents en bâtiment doivent sortir dans les jours à venir, même les jeunes génisses. Afin de limiter l’impact du parasitisme, éviter le surpâturage et conserver un contact avec l’humain, il est conseillé de dimensionner les parcelles de génisses de façon à ce que l’on ait besoin de les changer de parcelles deux fois par semaine. Un retour sur la parcelle après 25 jours de repousse permettra de se protéger également des infections parasitaires.

Assurer des récoltes de qualité

La période de fauche est entamée. La portance encore limitante incite à attendre pour des fauches qui le permettent et notamment dans des prairies qui n’ont pas vocation à être détruites. Pour les dérobées type méteil, une fauche à 10 cm est préconisée afin de surélever l’andain ce qui permettra d’éviter un contact au sol encore humide par endroit et une bonne ventilation. Un séchage efficace et important dans les six heures qui suivent la fauche est primordial pour assurer un fourrage de qualité ; ainsi préférez une fauche dès la fin de rosée pour permettre un temps de séchage long avant la nuit. Les fauches de fin de journée n’ont pas d’intérêt particulier. En effet, le supplément de sucre dans la plante en fin de journée sera consommé par la respiration de la plante dans la nuit qui suit.

ACTION PARTENARIALE : CHAMBRE D’AGRICULTURE PAYS DE LA LOIRE & SEENOVIA

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire mise en relation foin 2024
Consultez la carte mise en relation foin 2024

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 12/07/24LAA du 05/07/24LAA du 28/06/24LAA du 21/06/24LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08