ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Saint-Gildas-des-Bois : La construtction d’un élevage porcin respectueux de l’environnement et des animaux

Marie Hilary
Le 05/03/2021 à 10:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Saint-Gildas-des-Bois : La construtction d’un élevage porcin respectueux de l’environnement et des animaux
©DR

Le Gaec du Pas-de-la-Roche a présenté vendredi 26 février lors d’une conférence de presse son projet d’agrandissement.

Bâtir une porcherie résiliente et innovante, c’est le projet du Gaec du Pas-de-la-Roche, situé sur la route de Missillac, à Saint-Gildas-des-Bois. Depuis deux ans, le Gaec réfléchit à la construction d’un nouveau bâtiment pour remplacer deux bâtiments vétustes. « L’idée de cet agrandissement est d’engraisser la quasi totalité de nos porcs à la maison », explique Sébastien Leray, l’un des quatre associés du Gaec. Il souhaite continuer à commercialiser le même nombre de porcs, soit 7 000 par an, tout en évitant le déplacement des porcelets et les risques sanitaires que cela peut engendrer. Cette initiative vise aussi à contrôler davantage les soins délivrés lors de l’engraissement et à améliorer la traçabilité des animaux. « Nous élevons nos porcs sans antibiotiques. En relocalisant, nous espérons pouvoir valoriser cet aspect de notre élevage. » Les futurs 2 500 m2 accueilleront 1 962 places d’engraissement au lieu des 430 actuelles ainsi que 62 nouvelles places en post-sevrage. Bien que la surface soit multipliée par quatre, Sébastien Leray assure que le cheptel restera de 250 truies, toutes élevées sur paille.
Cet investissement de 1,8 millions d’euros permettra la construction d’une nouvelle fosse à lisier et d’un système de raclage en V, appelé TRAC, sur la partie engraissement. « Il empêche le lisier de stagner sous les porcs et sépare les déjections solide et liquide. » La fraction solide concentre 90 % du phosphore et 55 % de l’azote rejetés par les porcs. « Elle sera envoyée en totalité au méthaniseur de la Cooperl à Lamballe dans les Côtes d’Armor pour être transformée en biométhane et chauffer une vingtaine de foyers sur place par an. » Cette technologie diminue ainsi de manière importance les rejets de phosphore. Elle présente des avantages sanitaires et écologiques, en divisant par deux la volatilisation de l’ammoniac et par trois la surface d’épandage, la fraction liquide étant la seule à être épandue. 
La partie du bâtiment, contenant la maternité et la partie post-sevrage, sera chauffée grâce à la lisiothermie. « La chaleur du lisier est récupérée par une pompe à chaleur pour chauffer des tuyaux qui circulent sous le plancher, comme pour un chauffage au sol. » Cette initiative représentera une économie de 40 % du chauffage sur l’exploitation. « Cette extension améliorera ainsi le confort de nos animaux et nos modes de production », conclut l’éleveur.
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

En direct de Tech'Elevage

Les unes de la LAA
LAA du 04/12/21LAA du 26/11/21LAA du 19/11/21LAA du 11/11/21LAA du 05/11/21LAA du 29/10/21LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08