Agri44
Accueil > Actualités

Amélie Asselin, gagnante du prix de l’installation 2022

Delphine Cordaz
Le 23/01/2023 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Amélie Asselin, gagnante du prix de l’installation 2022

Amélie Asselin s’est installée en juillet 2021, en polyculture élevage près de Pornic.

Le prix de l’installation 2022 a été décerné à Amélie Asselin, associée du Gaec Marais du Chatelier, près de Pornic, depuis le 1er juillet 2021. Après avoir travaillé pendant six ans en tant que vétérinaire mixte, à dominante rurale, dans l’est de la France, Amélie est arrivée dans le Grand-Ouest. « Au début, je continuais mon métier de vétérinaire, mais je faisais moins de médecine rurale, et je pensais encore beaucoup aux vaches. » 

 

C’est alors qu’Amélie fait le choix de travailler à mi-temps dans une ferme laitière, tout en gardant son emploi de vétérinaire, l’autre partie du temps. « Je me suis alors rendu compte que j’avais cette passion pour les vaches, tout comme mon père qui était éleveur laitier ». En même temps qu’elle travaillait, Amélie commençait à regarder le RDI, et c’est à ce moment qu’elle est tombée sur le Gaec Marais du Chatelier. « On a fait une semaine de découverte, pour apprendre à se connaître, et ça a plutôt bien matché. Pendant un an, j’ai donc travaillé à mi-temps sur l’exploitation. Ce n’est qu’après que j’ai arrêté complètement d’exercer en tant que vétérinaire. » 

 

Amélie a donc ensuite fait un stage de parrainage de quatre mois, ce qui a mené à son installation le 1er juillet 2021. « Il ne faut pas négliger le salariat et le stage de parrainage. Ça nous permet de prendre notre temps pour appréhender le fonctionnement de la ferme, des éventuels associés... » Bien évidemment, elle conseille de bien s’informer auprès de tous les intervenants de la ferme, et de ne pas faire l’impasse sur les chiffres, « ça nous permet de savoir où on va plus sereinement. »


Une installation en Gaec, une évidence pour Amélie

 

Ne se voyant pas s’installer toute seule, Amélie a fait le choix de rejoindre le Gaec Marais du Chatelier. « J’aime travailler en équipe, ça nous permet de nous booster, de se poser des questions. Et si jamais on a un problème, peut-être qu’un associé a la solution. » 

 

Pour Amélie, l’avantage de l’installation en société, c’est aussi d’avoir plus de temps libre. Effectivement, « sur la ferme, nous travaillons qu’un week-end sur trois, et nous avons quatre semaines de vacances par an. En revanche, être en société signifie avoir une exploitation plus grande, on doit être efficace le reste de la semaine pour que les week-ends se passent bien pour la personne de garde. » Pour Amélie, il est important de « prendre quelques jours pour souffler et prendre du recul au cours de la première année d’installation. »

 

Au Gaec Marais du Chatelier, on produit 1,350 million de litres de lait par an, dont 60% est livré à Agrial et le reste au Curé Nantais, en lait cru. Le troupeau est composé de 120 prim’holstein, et une simentale, Orchidée. « Orchidée, c’est ma vache. Ce sont mes anciens patrons vétérinaires de la Haute-Marne qui me l’ont offerte quand elle était encore veau. Au début, elle était chez mon père, et quand je me suis installée, elle est venue me rejoindre sur l’exploitation. » 

 

En plus des vaches laitières, on compte 55 mères limousines en Label rouge et 265 hectares de SAU. « Sur la ferme, nous sommes tous polyvalents, même si je m’occupe principalement de la partie élevage, et d’une partie de l’administratif. Mais plus le temps avance, plus j’aime faire les travaux de culture, quand on est sur le tracteur, on peut prendre du temps pour se poser et réfléchir. » 

 

Si elle avait un conseil à donner à un porteur de projet qui souhaite s’installer en Gaec, ce serait de « faire la formation de la chambre d’agriculture « s’installer en société ». Elle permet à tout le monde de s’exprimer sur ses attentes, ses opinions. Et tous les ans, l’intervenant vient pour faire le point, ça nous permet de nous poser et de réfléchir ensemble au futur de la ferme dans un autre contexte. » 

 

Johanna Kerschenmeyer

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière
Les unes de la LAA
LAA du 27/01/23LAA du 20/01/23LAA du 13/01/23LAA du 06/01/23LAA du 23/12/22LAA du 16/12/22LAA du 09/12/22LAA du 02/12/22LAA du 25/11/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2023
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08