Agri44
Accueil > Actualités

Bien-être - Un seul bien-être

Le 10/02/2024 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Bien-être - Un seul bien-être

Il n’y pas de bien-être animal sans bien-être de l’agriculteur. C’était le propos d’une journée organisée par la chambre d’agriculture, à Rougé, pour les éleveurs de bovins.

Le bien-être animal, c’est... « du quotidien », « une nécessité », « ça dépend jusqu’où on va », « normal », « on ne peut pas être éleveur si on n’aime pas nos animaux ». Voici quelques réponses d’éleveurs venus assister à une journée intitulée « Comprendre ses animaux, un atout pour l’éleveur et un levier de progrès pour son système », organisée fin janvier à l’EARL Sable Rouge à Rougé par la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique, en partenariat avec le GDS 44. Cette journée entre dans le cadre d’un projet de territoire avec la communauté de communes Châteaubriant – Derval.

Avant toute chose, il a fallu se mettre d’accord sur la notion de « bien-être animal ». La définition repose sur les cinq libertés individuelles : 

  • Ne pas souffrir de faim ou de soif de façon prolongée

  • Ne pas souffrir d’inconfort (par exemple, que l’animal soit propre)

  • Ne pas souffrir de maladie, de douleur

  • Ne pas souffrir de stress ou d’anxiété

  • Pouvoir exprimer ses comportements naturels (par exemple, vivre en groupe)

Une définition plus récente de l’Anses 2018 va plus loin en parlant des attentes des animaux et de leurs perceptions des situations. « Les quatre premières libertés font partie du travail quotidien de l’éleveur. La cinquième concerne les besoins comportementaux : c’est quelque chose de nouveau et c’est ici qu’est focalisé le débat aujourd’hui », explique Céline Peudpièce, vétérinaire et référente en santé et bien-être des animaux d’élevage à la chambre d’agriculture Pays de la Loire.

Aujourd’hui, les scientifiques développent des connaissances sur les besoins et les attentes des animaux ; ils savent, par exemple, qu’un animal est capable de se projeter dans le futur, que lorsqu’une vache oriente ses oreilles vers l’avant, c’est qu’elle est curieuse, etc. « On parvient à décoder tout cela grâce à l’étude comportementale de l’animal. On comprend ce qu’il voit et entend », précise Céline Peudpièce.  

Une fois les jalons posés, le groupe d’éleveurs a suivi cinq ateliers : prendre en compte les perceptions des animaux grâce à l’éthologie (étude scientifique du comportement des espèces animales) ; manipuler en toute sécurité ; le sevrage doux chez les veaux ; lien entre immunité et bien-être ; développer ses marchés grâce à Boviwell. Un panel de sujets qui couvre à la fois le bien-être animal et celui de l’éleveur. « A la chambre d’agriculture, on travaille sur le « one wellfare » ; un seul bien-être. On considère que pour qu’une personne soit heureuse, il faut que ses animaux le soient aussi et inversement. Ce bien-être est aussi lié à l’environnement dans lequel les personnes et les animaux évoluent. Tout va ensemble. » Ces différents ateliers ont permis de mettre en évidence des connexions entre sécurité de l’éleveur et bien-être de l’animal, entre santé des vaches et productivité de l’exploitation agricole, entre stress de l’éleveur et comportement du troupeau, etc. « Agir sur le bien-être, c’est une stratégie pour se protéger des maladies à venir », relève Ariane Klein, vétérinaire au GDS 44, et donc pour garantir une productivité (baisse des mortalités, augmentation de la fertilité…).

Estelle Bescond
 

Rendez-vous - Jeudi 22 février

La prairie, un atout pour améliorer la rentabilité de son élevage allaitant

A partir de 14h, chez Lucien Boucherie (La Durantais) à Rougé, quatre ateliers seront consacrés aux prairies : les systèmes rentables à base d’herbe ; les nouvelles voies de valorisation de l’herbe ; améliorer le bilan carbone de son système grâce aux prairies ; valoriser sa prairie toute l’année.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 16/02/24LAA du 09/02/24LAA du 02/02/24LAA du 26/01/24LAA du 19/01/24LAA du 12/01/24LAA du 05/01/24LAA du 22/12/23LAA du 15/12/23
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08