Agri44
Accueil > Actualités

Environnement - La biodiversité dans les exploitations agricoles

Le 02/05/2023 à 11:24 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Environnement - La biodiversité dans les exploitations agricoles

La biodiversité est souvent décrite au travers des paysages, des habitats ou des espèces. L’écosystème agricole peut être défini par le sol, la culture et les bordures enherbées ou arborées, la prairie et les pâturages…

Les écosystèmes rendent des services 'écosystémiques' grâce aux fonctions écologiques des organismes vivants qui la composent. Ils sont organisés en quatre catégories : approvisionnement (production de ressource alimentaire, par exemple), régulation (lutte contre les bio-agresseurs, pollinisation), soutien (formation des sols) et culturel (par exemple, le paysage). Il existe aussi des services environnementaux qui sont les services rendus par l’Homme aux écosystèmes (comme l’entretien des milieux ouverts).

Conscientes de cet état de fait, plus de 160 exploitations agricoles de Maine-et-Loire ont, depuis une dizaine d’années, expérimenté des actions en faveur de la biodiversité au travers de sa participation au réseau A.R.B.R.E. (Agriculteurs respectueux de la biodiversité et des richesses de l’environnement) mais également par des inventaires sur les plans d’eau et sur la trame bocagère, la participation aux protocoles de l’Observatoire agricole de la biodiversité (OAB) du Museum national d’histoire naturelle, etc. Les actions de diversification des habitats ont également amené ces fermes à mettre en œuvre de l’agroforesterie dans certaines prairies. Les fermes des autres départements sont aujourd’hui en marche puisque le réseau A.R.B.R.E se déploie désormais à l’échelle régionale. 

Mais pourquoi ?

  • Objectifs de connaissance

  • Identifier les auxiliaires de cultures ;

  • identifier les habitats de la ferme ;

  • connaître les organismes vivants dans le sol et à sa surface, ainsi que leurs fonctions.

  • Objectifs de performance et de résilience

  • Identifier les leviers d’actions pour accroître le potentiel écologique et les performances de l’exploitation ;

  • concevoir et planifier l’aménagement et la gestion des parcelles ;

  • identifier les pratiques et aménagements les favorisant pour développer la robustesse du système.

  • Objectifs personnels et sociétaux

  • Cadre de vie et de travail agréable ;

  • réponse aux attentes sociétales.

Une exploitation agricole sans biodiversité, ça n’existe pas. Il y a toujours des échanges entre l’exploitation et son environnement. Or, la résilience des systèmes agricoles augmente dans les fermes où la richesse biologique est forte. 

En agriculture de conservation, on cherche à développer l’activité biologique du sol. Autrement dit, on souhaite développer la biodiversité du sol pour substituer des interventions mécaniques ou encore humaines par le travail des vers de terre et autres micro-organismes, ou champignons, etc.

Par ailleurs, la production de certaines cultures (oléagineux, arboriculture, maraîchage) dépend fortement du travail des pollinisateurs. Il y a donc tout intérêt à préserver ce service de pollinisation, ainsi que tous les autres, sans lesquels aucune production agricole n’est possible. L’agriculture est fortement dépendante de la biodiversité.

Mais, elle doit également être considérée comme un facteur de production et être intégrée au projet de l’exploitation, du choix des espèces à produire ou à élever, jusqu’à la valorisation des produits.

Plus une espèce est adaptée à son milieu naturel, plus elle est compétitive. La résistance d’une production aux ravageurs, l’adaptation à son territoire et la mise à profit d’auxiliaires naturels déjà présents dans ce territoire faciliteront sa production.

Les agriculteurs sont des acteurs à part entière du territoire puisqu’ils l’approvisionnent en produits alimentaires, entretiennent les paysages, travaillent les sols, etc. Ces territoires varient et, avec eux, les agricultures qu’ils portent varient également : du système de polyculture–élevage, à l’agroforesterie en passant par l’agriculture spécialisée (viticulture, arboriculture, maraîchage…).

Les actions du quotidien peuvent elles aussi favoriser la biodiversité de l’exploitation : le maintien des bords de champs avec une flore naturelle, la diversité des cultures et l’allongement des rotations, la mise en place d’une bande tampon avec des légumineuses ou autres plantes à fleurs mellifères, le choix d’un mélange de plusieurs espèces pour les intercultures, le maintien des zones humides, des parcours et des prairies par la fauche ou le pâturage, le découpage parcellaire pour favoriser les populations d’auxiliaires et façonner un paysage attractif, etc. 

Les actions mises en œuvre sur les fermes du réseau A.R.B.R.E. rejoignent ces objectifs et s’inscrivent dans une démarche volontaire, proactive et économiquement viable.

 

Véronique Chauvin. - Chambre d’agriculture Pays de la Loire

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière, février 2023
Les unes de la LAA
LAA du 26/05/23LAA du 18/05/23LAA du 12/05/23LAA du 05/05/23LAA du 28/04/23LAA du 21/04/23LAA du 14/04/23LAA du 07/04/23LAA du 31/03/23
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2023
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08