Agri44
Accueil > Actualités

interview - Une fenêtre météo trop courte pour avancer significativement dans les semis

Le 22/05/2024 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
interview - Une fenêtre météo trop courte pour avancer significativement dans les semis

Bénédicte Bazantay, conseillère à la chambre d’agriculture Pays de la Loire, fait un point sur l’avancée des semis, suite aux beaux jours de la fin de semaine dernière.

En fin de semaine dernière, il y a eu une petite fenêtre météo favorable. Est-ce que cela a été suffisant pour semer ?

Des semis ont été réalisés le vendredi, le samedi et le dimanche mais pas tant que ça. Les sols n’étaient pas assez réessuyés et les agriculteurs ont craint des cumuls de pluies trop importants à suivre. Peut-être aurait-il pu s’en faire un peu plus ? Mais on est bien en dessous des 20% de surfaces semées, à la mi-mai. Certains avaient un peu semé autour du 25 et 26 avril. Là, les maïs sont à deux feuilles et demi, le tournesol à une paire de feuilles. Mais ces situations sont marginales. 

Il y a eu beaucoup de retard dans les épandages d’effluents avant les semis de maïs. 

Au final, la fenêtre météo a été trop courte pour avancer significativement dans les semis. Certains ont voulu s’avancer dans le travail du sol en labourant mais sans semis dans la foulée, cela prend plus de temps pour réessuyer s’il pleut derrière, ça peut être pire. 

Les cultures subissent-elles des attaques de ravageurs ou des maladies ?

Sur le tournesol, on constate des attaques de limaces et d’oiseaux. Sur maïs, il faut être très vigilant également et s’ajoutent des attaques de sangliers. Les pluies ont compliqué le timing du désherbage. Dès les semis, il y a eu du vent qui a posé des problèmes pour la pulvérisation. Avec un gros cumul de pluies derrière, on peut voir arriver des problèmes de phytotoxicité. Pour ceux qui ont semé le tournesol les 25-26 avril, les désherbages ont été compliqués ou non réalisés et sur le tournesol germé, on a aussi un risque de phytotoxicité. 

Dans le nord de la Loire-Atlantique, les agriculteurs ont signalé aussi des attaques de sangliers. 

Quels conseils à donner pour les prochaines semaines ?

Sur les céréales d’hiver, il faut être à jour des fongicides. La météo est propice aux maladies, comme la rouille brune… Sur semis récents, il faut une surveillance des ravageurs.

Pour le maïs, ce n’est pas la première année qu’on sème après la mi-mai. L’important est d’avoir un sol bien réessuyé pour semer dans de bonnes conditions. Ensuite, l’essentiel est d’avoir de l’eau au moment de la floraison et surtout pas de canicule. Mais cela, personne ne peut l’anticiper !

Propos recueillis par Delphine Cordaz

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire mise en relation foin 2024
Consultez la carte mise en relation foin 2024

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 21/06/24LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08