Agri44
Accueil > Actualités

La réalité assistée au service de l’agriculture

Delphine Cordaz
Le 21/01/2023 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
La réalité assistée au service de l’agriculture

Le projet 5G4Agri va permettre de tester des solutions numériques, robotiques et 5G dans le secteur de l’agriculture. Parmi les solutions, des lunettes connectées de réalité assistée.

Un drôle d’outil est en test à la ferme expérimentale de Derval. Vissées sur la tête de Gérard Besnier, chargé de mission Agriculture de précision à la chambre d’agriculture Pays de la Loire, les lunettes connectées monoculaires équipées du logiciel XpertEye, une solution sécurisée mobile et mains-libres de l’entreprise AMA (start-up rennaise), lui permettent de diffuser en direct ce qu’il voit. « Avec ces lunettes, je peux prendre des photos, passer un appel ou encore enregistrer une vidéo », explique le conseiller. 

L’intérêt qu’il perçoit dans cette technologie, c’est l’usage en formation. « Quand je dois expliquer le fonctionnement de la console d’un tracteur à une dizaine de personnes, je n’ai pas le temps de les faire monter une par une dans le tracteur. Là, avec les lunettes, elles pourront voir mes mouvements retransmis en direct sur un ordinateur en salle et on pourra discuter à distance. C’est intéractif. » Ces lunettes sont connectées en Wifi à une box mobile ; la distance n’est donc pas un frein. « Je peux aussi enregistrer et donc être totalement autonome pour faire une vidéo et la diffuser par la suite. Le micro ne capte que le son de ma voix, on n’entend pas le bruit du tracteur, c’est un vrai plus. »

 

Réalité assistée

Les lunettes peuvent être couplées à d’autres outils informatiques comme une caméra afin que le porteur des lunettes puisse montrer différents points de vue, à une caméra thermique, ou encore à un microscope ou un endoscope connectés. Ce dispositif de réalité assistée permet ainsi de diffuser des images et de communiquer avec un groupe ou un individu. Et, en agriculture, cet outil fait naître plusieurs cas d’usage. En le découvrant, la chambre d’agriculture Pays de la Loire a pensé faire visiter ses fermes expérimentales au plus grand nombre. « Le premier test s’est déroulé lors de Tech Élevage. En fin d’année, nous avons également utilisé les lunettes pour présenter le nouveau laboratoire de traite de Derval aux collaborateurs de la chambre ; c’est comme ça que Gérard a eu l’idée de l’utiliser pour des formations », précise Lucile Lefèvre, chargée de projet 5G4Agri à la chambre d’agriculture Pays de la Loire. 

De son côté, l’école vétérinaire Oniris a acquis deux kits de lunettes connectées afin de gagner en réactivité sur une autopsie de bovins grâce à l’assistance d’un expert (téléassistance). « À terme, l’idée est de faire un maillage entre les experts pour que chacun puisse partager son savoir, ses expériences sans qu’il y ait besoin de se déplacer à l’autre bout de la France. Le but est bien d’augmenter l’accès à la connaissance et de diminuer les déplacements », précise Olivier Nizan, de l’entreprise AMA. 

 

Le projet 5G4Agri

Ces différents tests et cas d’usage entrent dans le cadre d’un projet plus large, 5G4Agri, une plateforme d’expérimentations collaboratives de solutions numériques et 5G pour l’agriculture, pilotée par la chambre d’agriculture Pays de la Loire. Cette dernière met à disposition ses deux fermes expérimentales labellisées Digiferme® (le cheptel laitier de Derval et le cheptel allaitant des Établières) pour tester les solutions innovantes proposées par le consortium qui se compose de huit entreprises et organismes (Adventiel, Atol conseil et développement, Dilepix, groupe Zekat & IoF, Idele, Meropy, Oniris, Sitia) et de partenaires associés (Allflex/MSD, AMA, IUT de La Roche-sur-Yon, Orange Business service, Weenat). Le Groupe Établières complète l’infrastructure de la plateforme par et pour la création d’un environnement favorable à la créativité et à l’innovation au sein même de son campus (construction, à court et moyen terme, d’une écurie active et d’un centre d’innovation collaborative). 

Trois volets, composés de plusieurs axes, ont été définis : volet végétal et robotique en cultures (le téléguidage développé par Sitia et Meropy, par exemple) ; volet animal (monitoring connecté avec la reconnaissance individuelle par les caméras développé par Dilepix, par exemple, ou l’usage des boucles connectées pour identifier le stress thermique des vaches au champ, par l’Idele) ; volet e-santé (téléprésence d’experts avec l’utilisation des lunettes connectées AMA, par exemple). « Nous n’en sommes qu’au début du projet. Nous commençons par lever les verrous technologiques de certaines solutions, puis les entreprises entreront pleinement dans la phase de collaboration afin de développer des cas d’usage permis ou améliorés par la 5G », confie Lucile Lefèvre.

 

Estelle Bescond

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 01/03/24LAA du 23/02/24LAA du 16/02/24LAA du 09/02/24LAA du 02/02/24LAA du 26/01/24LAA du 19/01/24LAA du 12/01/24LAA du 05/01/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08