Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Des jeunes concernés par le sujet

Estelle Bescond, Journaliste LAA // 06.45.70.36.68
Le 16/11/2022 à 08:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Des jeunes concernés par le sujet

La première édition du Forum instant jeunes agri a tenu ses promesses avec des élèves attentifs… à leur avenir !

Surprise… et plutôt une bonne ! Plus des trois-quarts de la salle composée d’élèves de brevet professionnel au BTS lèvent la main, en répondant à la question : « Qui parmi vous a un projet de reprise d’exploitation ? ». Lors de la première édition du Forum instant jeunes agri (Fija), qui s’est tenu ce mercredi à la salle de La Carrière à Saint-Herblain, les partenaires et les organisateurs du Fija, les Jeunes agriculteurs 44, n’en revenaient pas. « Nous avons été surpris mais cela nous conforte dans notre gros travail sur le renouvellement des générations. Maintenant, à nous de bien les entourer », ont souligné Marina Perrinel et Valentin Gledel, coprésidents de JA 44. Et c’était l’objectif prioritaire de ce Fija, donner toutes les clés aux jeunes dans leur parcours d’installation. « Nous avons vu des élèves intéressés, nous les avons sentis impliqués. Ils étaient très attentifs lors des conférences qui étaient riches en informations et en témoignages très forts. Ils ont pu identifier ce que nous faisions à la chambre d’agriculture, notamment avec le Point accueil installation, et le rôle de tous les partenaires. Ils sont partis chez eux avec toutes ces informations et ont créé des liens directs avec les partenaires, ils ont réalisé une première prise de contact », a remarqué Antoine Leblanc, responsable du Fija.

Des exemples concrets et des questions à se poser

Banques, assurances, experts comptables, organismes publics… Les 120 jeunes ont fait le tour des stands avec un questionnaire pour les aider à nouer le dialogue avec les partenaires du Fija. Incontournable dans le paysage agricole, la Safer a vu passer notamment la classe de deuxième année de BPREA du CFA de Nozay. « Le but est de transmettre une exploitation agricole pour qu’elle reste agricole, que la terre reste dans le milieu agricole. C’est à vous de construire votre projet en amont, d’envisager le statut de fermage, de calculer le coût de votre exploitation, voir ce que le cédant veut faire. Vous pourrez aussi vous retrouver en concurrence avec des jeunes qui viennent d’autres régions où la pression foncière est plus forte », lançait le représentant de la Safer. Le but était aussi que les futurs exploitants poussent plus loin leurs réflexions, se posent des questions auxquelles ils n’avaient pas forcément pensé. « Nous avons pu discuter avec les jeunes de façon plus informelle sur les stands. Nous avons senti beaucoup de motivation chez eux pour s’installer, et c’est un enjeu fort car il va y avoir de nombreux départs dans les années à venir », soulignaient Éric Bidouis et Dany Bricaud, responsables Développement du marché de l’agriculture au Crédit agricole. « Nous voyons qu’ils ont envie d’être agriculteur pour le métier mais nous les sensibilisons aussi au fait qu’ils seront des chefs d’entreprise. La gestion, l’entreprenariat vont au-delà du métier de producteur. » 

De stand en stand, les élèves ont pu ouvrir leurs perspectives professionnelles. « Nous avons aussi voulu leur montrer qu’il existe d’autres métiers dans le para-agricole et qu’il y du travail. Nous les avons sensibilisés à la notion d’engagement, de réseau avec les JA. Et que surtout, nous n’avons pas intérêt à nous enfermer chez nous », incitaient les deux coprésidents des JA 44. 

La formule a séduit les jeunes et les partenaires. Les élèves sont repartis chez eux avec tous les contacts nécessaires pour se lancer et avec le Guide du Forum dans leur cartable où une frise chronologique reprenait toutes les étapes de l’installation et les organismes « ressources ».

Les JA 44 ont à peine refermé les portes du premier Fija qu’ils se projettent dans la prochaine édition. « Il a peut-être manqué une notion de terrain, c’est à creuser pour l’année prochaine. Nous avons constaté que les écoles d’agriculture ont répondu présent mais il faudra travailler avec elles pour trouver une date appropriée, afin que les jeunes ne soient pas monopolisés par leurs examens », ont estimé Marina Perrinel et Valentin Gledel.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

MSA : La ceinture sauve des vies
Les unes de la LAA
LAA du 09/12/22LAA du 02/12/22LAA du 25/11/22LAA du 18/11/22LAA du 11/11/22LAA du 04/11/22LAA du 28/10/22LAA du 21/10/22LAA du 14/10/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08