Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - « J’ai rarement récolté de tournesol à un stade aussi avancé » 

INFAGRI85 // 02 51 36 82 04
Le 22/08/2022 à 08:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - « J’ai rarement récolté de tournesol à un stade aussi avancé » 

Le prix flatteur du tournesol avait séduit au printemps. Les toutes premières récoltes sont décevantes. L’avis de Nicolas Favry, responsable de la section Grandes cultures à la FNSEA 44, céréalier à Nort-sur-Erdre sur 180 ha dont 33 ha en tournesol.

Au printemps le tournesol avait plutôt la cote. Les surfaces ont augmenté face aux prix attractifs….
Nicolas Favry : Le tournesol a effectivement convaincu des agriculteurs de changer leur assolement cette année à cause de son prix de vente particulièrement intéressant mais aussi parce que cette culture est peu gourmande en eau et en azote. Le déclenchement de la guerre en Ukraine (grand pays producteur) laissait aussi présager que les conditions de vente allaient continuer dans ce sens.

Mais les toutes premières récoltes sont très moyennes…
Les raisons, on les connaît bien : un temps très sec au moment des semis avec des désherbages qui n’ont pas très bien marché et la sécheresse persistante qui a limité la fécondation. Les parcelles aux terres peu profondes sont évidemment les plus touchées ; on y voit des têtes sans graine au centre.
Chez moi, j’ai récolté mes premières parcelles de semis précoces (mi-avril) le 11 août. Huit hectares sont déjà moissonnés. Les plantes étaient plutôt très belles jusqu’en juin mais, après la première vague de grosse chaleur, on les a vues dépérir de jour en jour. J’ai rarement récolté de tournesol à un stade aussi avancé : là, tout était grillé. Avec un taux d’humidité de 6,5 %, je n’avais plus le choix !
J’espère que la situation sera meilleure après un peu de pluie sur les parcelles restantes avec un peu plus de fond ou les parcelles ressemées (le sol était tellement sec que les graines avaient germé puis séché par endroits, j’avais donc dû refaire quelques surfaces).

À combien estimez-vous votre rendement ?
Je n’atteindrai pas plus de 15-20 q/ha, contre 30-35 q/ha en 2021, et une moyenne globale entre 28-30 q/ha sur plusieurs années. Le niveau des prix de vente permet de relativiser un peu cette situation. J’ai connu des prix à moins de 300 €/t il n’y a pas si longtemps ! Aujourd’hui, il est à un peu moins de 750 €/t. La marge peut être encore correcte malgré les petits rendements mais tout de même moins importante qu'un blé. En tout cas, une telle année me conforte dans ma stratégie de diversification des cultures.

Recueilli par Catherine Baty

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

MSA : J'ai un handicap, quelles sont les aides pour continuer à travailler
CONSULTATION ZNT
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 30/09/22LAA du 23/09/22LAA du 16/09/22LAA du 09/09/22LAA du 02/09/22LAA du 26/08/22LAA du 19/08/22LAA du 05/08/22LAA du 29/07/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08