Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - La station Arvalis de la Jaillière célèbre ses 40 ans

INFAGRI85 // 02 51 36 82 04
Le 13/10/2022 à 12:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - La station Arvalis de la Jaillière célèbre ses 40 ans

À Loireauxence, la station expérimentale de la Jaillière d’Arvalis Institut du végétal vient de célébrer ses 40 ans. Depuis 1982, les activités se sont diversifiées au sein de la station, avec sa ferme d’application.

Nombre d’élus locaux ou régionaux se pressaient lundi 26 septembre sous le barnum, dans la cour d’accueil de la station d’expérimentation Arvalis de la Jaillière, à Loireauxence. Ils n’étaient pas les seuls : agriculteurs, représentants d’organismes agricoles ou de techniciens de l’Institut du végétal, reconnaissables à leurs blousons vert foncé, ont écouté les discours de la présidente d’Arvalis Anne-Claire Vial, qui a retracé l’origine de l’implantation de la station. « Le site de la Jaillière est né du résultat des réflexions et des demandes des professionnels, a rappelé la présidente. Le site, représentatif du contexte de l’ouest français, a été réalisé avec l’appui de la chambre d’agriculture des Pays de la Loire et des deux conseils régionaux Bretagne et Pays de la Loire. Le projet initial était d’accompagner les mutations de l’agriculture régionale dans un contexte sociétal et réglementaire qui évoluait. » Anne-Claire Vial a brossé un rapide portrait de la station, qui « est l’une des plus importantes implantations de l’Institut du végétal, orientée vers la polyculture et l’élevage, sur une surface de 165 ha. Et si les premiers travaux entrepris portaient sur la production fourragère, ils ont évolué sous tous les angles. Dans les années 1980, un important travail a été conduit sur les valeurs fertilisantes des engrais de ferme. »
D’autres orateurs ont ensuite pris la parole, comme la conseillère régionale Patricia Moussion pour évoquer la crise avicole actuelle (due à l’influenza aviaire) ou Jean-François de Ramecourt, représentant des propriétaires, pour souligner le soutien initial et qui perdure, de la part des propriétaires forestiers, lors de l’implantation de la station en 1982.

Une exploitation HVE
Lors de la visite du site de la Jaillière, la présentation de ses activités s’est réalisée sous forme de trois ateliers et d’une balade en car, à la découverte des expérimentations sur les parcelles de l’exploitation agricole. Sur place, au milieu des zones cultivées ou récoltées, Alain Dutertre, ingénieur d’Arvalis, a analysé et comparé les comportements des parcelles de maïs fourrage ou de blé, drainées ou non, avec la mesure de la qualité des eaux de ruissellement. Il a parlé des couverts permanents privilégiés (trèfle blanc) ainsi que des moyens de protéger les cultures. Aux questions posées sur l’agriculture de conservation du sol (ACS), il a précisé les types de mélanges choisis (seigle, triticale…) et que le sol était peu travaillé (pas retourné) mais recouvert d’un mulch de surface (pour l’apport d’azote).
De son côté, Xavier Mesmin, ingénieur en biodiversité, a souligné le rôle des auxiliaires de culture, tels les carabes, très friands de pucerons. D’où l’importance de laisser des lieux de vie favorables en diversifiant la flore, avec des haies de qualité composées d’espèces arborées, arbustives et enherbées. Planifiée ou associée, la biodiversité en milieu rural ne doit pas être négligée.
De retour au sein du siège de l’exploitation, les invités du 40e anniversaire, répartis dans trois ateliers ont découvert dans le premier, animé par Anne-Monique Bodilis et Thomas Desormeaux, le fonctionnement de la station, labellisée Haute valeur environnementale (HVE). Le parcellaire, regroupé autour de l’exploitation mais massivement fractionné, compte 70 parcelles (de 2,3 ha en moyenne), dont les plus petites sont dédiées à l’expérimentation. Avec 18 km de haies, la station comprend des prairies temporaires (55 ha) et permanentes (7 ha), des surfaces de maïs fourrage (45 ha), de blé tendre d’hiver (40 ha), de colza (12 ha) et de gel fixe, bandes enherbées et allées (5 ha). Les pratiques culturales ont été évoquées : semis directs, techniques de culture sans labour ou avec labour, avec 100 % de la SAU en couverts l’hiver et détruits à 100 % mécaniquement, avec une optimisation à évacuer le lisier au printemps (en prairies et cultures de printemps). L’irrigation est optimisée grâce à l’aide au pilotage Irré-Lis.
Le deuxième atelier portait sur la qualité des fourrages (sorgho, maïs, betteraves, graminées, légumineuses et mélanges de céréales et protéagineux) de l’exploitation. Des essais en alimentation pour la centaine de prim’holsteins de la ferme d’application. Ce sont 1 144 000 litres de lait qui sont produits par an à la Jaillière et on recherche les meilleures cultures protéiques, que ce soit en culture pure ou bien en associés. Ici on réfléchit à améliorer la valeur alimentaire des fourrages. La mélangeuse d’aliments, les auges peseuses connectées à la boucle des vaches sont autant d’outils permettant de connaître la quantité d’aliment ingéré par chaque vache, en rapport avec sa production quotidienne de lait.
Le dernier atelier faisait la part belle aux données expérimentales, aux outils développés par Arvalis et rendant service aux agriculteurs. Parmi ces outils, on trouve ceux qui aident l’agriculteur, comme Date N’Prairie (décision du premier apport en azote), Fertiweb (plan de fumure) ou Farmstar (en partenariat avec Airbus). Pour conclure, le constat a été fait que les agriculteurs sont de plus en plus équipés de capteurs et utilisent toujours plus d’applications d’aide à la décision. Ces outils développés par Arvalis leur apportent désormais des solutions qui sont utiles, utilisées et utilisables. Elles sont développées autour de trois piliers de durabilité (sociale, économique et environnementale).

Yvelise Richard

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

MSA : La ceinture sauve des vies
Les unes de la LAA
LAA du 09/12/22LAA du 02/12/22LAA du 25/11/22LAA du 18/11/22LAA du 11/11/22LAA du 04/11/22LAA du 28/10/22LAA du 21/10/22LAA du 14/10/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08