Agri44
Accueil > Actualités

Moisson - Entre rendements hétérogènes et un marché très sensible à l’actualité ukrainienne

Le 24/07/2023 à 15:29 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Moisson - Entre rendements hétérogènes et un marché très sensible à l’actualité ukrainienne

Laurent Pascreau, directeur général de la coopérative d’Herbauges

Les récoltes de blé sont pratiquement terminées, comment la jugez-vous ?

En blé, les rendements sont assez hétérogènes, médiocres sur les petites terres. On a subi des échaudages. Le coup de chaud de juin a provoqué des dégâts sur terres légères avec un vent d’est allié à de fortes températures. Ça a cassé le remplissage des grains. Le poids spécifique est dans la normale, à 76-77-78. 

Mais sur les belles terres, les rendements sont là avec un poids spécifique de qualité, comme les protéines. On est sur une année normale avec des écarts assez importants d’une parcelle à l’autre. On a eu une collecte rapide, historique sur la fin de récolte qui aurait même pu se terminer avant si on n’avait pas eu la pluie. 

Le colza est moins bon que l’année dernière qui était une année très bonne. On est dans la moyenne des dix ans. On va collecter plus mais quelques parcelles ont de petits grains. Je m’attendais à pire avec les coups de chaud de juin mais le potentiel était bien présent.

Quelles sont les prévisions en maïs ?

En maïs, on a eu des inquiétudes lors de la floraison, qui est une étape clé, mais ils restent plutôt beaux. Les semis précoces ont un potentiel même sur les terres non irriguées mais il ne nous faut pas de coups de chaud dans les prochains jours.

Comment s’annoncent les marchés pour votre coopérative ?

Il y a une pression « sécheresse » et les rendements français ne sont pas aussi bons qu’on pouvait le prétendre, on est en dessous des prévisions. Pour la Coopérative d’Herbauges, le bilan est plutôt à une bonne récolte mais qui est aussi lié à des prises de marché, avec des producteurs qui nous rejoignent. On a + 20 % en orge, on double en colza. En blé, on fait aussi bien que l’an dernier. 

Sur les marchés, l’orge est sous la barre des 190 € et le colza est divisé par deux dû à la situation en Ukraine. La pression portuaire est moins élevée, on retrouve un cycle d’avant-guerre en Ukraine sur la gestion des marchés à long terme. On n’est plus sur des cours à 350 € mais la situation reste très sensible. Il faut rester prudent sur la stratégie de vente, certains producteurs sécurisent leur stratégie en liant l’achat des intrants et la vente de leur stock.

 

Propos recueillis par Delphine Cordaz

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire mise en relation foin 2024
Consultez la carte mise en relation foin 2024

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08