Agri44
Accueil > Actualités

POUSSE DE L’HERBE - BULLETIN RÉGIONAL N° 25

Le 21/11/2023 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
POUSSE DE L’HERBE - BULLETIN RÉGIONAL N° 25

Préserver ses prairies pour le printemps prochain

La pousse de l’herbe sur les 15 premiers jours de novembre est faible (environ 10 kg MS/ha/j) malgré une alimentation en eau non « limitante » pour la pousse. C’est le manque de soleil et donc de photosynthèse qui n’a pas permis une pousse plus conséquente.

Le pâturage est cependant arrêté dans la majorité des fermes pas par manque d’herbe mais à cause de la portante trop dégradée.



Ajuster le temps de présence à la quantité d’herbe à pâturer

Selon les zones de la région, depuis le 18 octobre dernier, il est tombé de 250 à 350 mm de précipitations, voire localement plus. En dehors des sols très portants, sablo-limoneux voire sableux et sur des sous-sols très filtrants, la portance est devenue le facteur limitant pour poursuivre le pâturage.

Pour autant, il reste de l’herbe à pâturer dans beaucoup de parcelles. Avec une pousse de 10 à 20 kg MS/ha/j, les parcelles non pâturées depuis un mois ont pu accumuler 300 à 500 kg MS d’herbe par hectare. 

Pour ceux qui ont encore de la portance dans leurs parcelles et qui font encore pâturer leurs vaches laitières, il est conseillé, comme au printemps, d’adopter un pâturage tournant en changeant de parcelle tous les jours. Les vaches peuvent manger 1 kg MS/h de pâturage effectif. Si on a seulement 2 kg MS/VL à offrir en pâture, il est préférable de rentrer les vaches après leur repas de deux heures plutôt que de les laisser se déplacer longtemps dans la journée après qu’elles aient mangé l’essentiel de leur repas : c’est là qu’elles abîment la parcelle et qu’elles pénalisent leur ingestion et donc leur production (ou leur état d’engraissement).

Décharger les parcelles

Pour les élevages qui ont encore des génisses et/ou des bœufs dehors ou des vaches taries qui nettoient les parcelles, il est nécessaire de décharger les parcelles en rentrant les animaux les plus jeunes ou en fractionnant les lots et en gardant seulement 2 à 3 UGB/ha pour éviter de trop piétiner et abîmer les prairies.

Valoriser l’herbe d’automne en hiver !

Après ce gros épisode pluvieux, on peut espérer un retour de conditions plus favorables pour la portance et pour pâturer fin novembre voire début décembre, notamment pour les gros animaux à plus faible besoins (génisses pleines, bœufs, voire vaches taries) en respectant les règles précédentes. 

Prolonger le pâturage de ces animaux jusqu’en décembre peut permettre d’économiser de la paille : celle-ci sera certainement très chère en 2024 compte-tenu de la baisse importante des surfaces semées cet automne en blé/orge.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épendage

Vidéo de la semaine

Génétique made in France : la vente aux enchères
Les unes de la LAA
LAA du 08/12/23LAA du 01/12/23LAA du 24/11/23LAA du 17/11/23LAA du 10/11/23LAA du 03/11/23LAA du 27/10/23LAA du 20/10/23LAA du 13/10/23
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2023
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2024
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08