Agri44
Accueil > Actualités

Pays de la Loire - 2019 : une année charnière pour la consommation d’agneaux ?

Caroline Tronche
Le 27/04/2019 à 08:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pays de la Loire - 2019 : une année charnière pour la consommation d’agneaux ?

Vincent Blanchard, président de la filière ovine de la chambre d’agriculture des Pays de la Loire, dresse l’état des lieux du marché ovin qui fait face à des transformations importantes.

Comment se présente l’année 2019 pour l’élevage de brebis allaitantes ?
Vincent Blanchard : Les cotations ovines évoluent finalement assez peu d’une année sur les autres, parce qu’on est sur les mêmes schémas. Les coûts de production en viande ovine restent stables après une grosse augmentation en 2018, en revanche le prix à la production est en baisse, et perd environ 5% par rapport à l’an dernier. C’est donc un début 2019 assez difficile pour la filière. La baisse de la consommation est aussi inquiétante : en France, l’agneau est de plus en plus vu comme une viande « pour les occasions », les fêtes par exemples. Il est de moins en moins consommé au quotidien.

La période de Pâques vient de se terminer, on devrait avoir bientôt les données concernant une nette augmentation de la consommation mais très limitée dans le temps. Toute la question va être de savoir si cela va se stabiliser durant l’été. En Pays de la Loire on a la chance d’être une région attractive grâce au littoral. Comme nous avons une production très qualitative, avec des races allaitantes et de bons niveaux techniques, on parvient à maintenir des résultats corrects pendant une saison plutôt creuse ailleurs en France.


Comment expliquer plus précisément ce recul de la consommation d’agneau ?
V.B. : Il faut bien voir deux choses : d’une part, les Français mangent moins de viande d’agneau. C’est un phénomène de société, la solution est à chercher dans la communication auprès du grand public et restauration hors domicile (RHD). Une campagne de promotion de l’agneau a été diffusée sur les radios de décembre à mars et au printemps il y a aussi la « Journée de Lancement de l’agneau » en RHD.

D’autre part, des variations de flux entraînent une modification de la filière. En début d’année, les sorties abondantes d’agneaux Lacaune issus du cheptel laitier ont provoqué un repli d’autant plus important du cours de l’agneau issus de l’allaitant. Les volumes conséquents importés du Royaume-Uni et la diminution continue des importations de Nouvelle-Zélande (-19 % en début 2019) modifient les rapports de force. Le Brexit pourrait aussi être une grande source de perturbation, en permettant à des agneaux de qualité inférieure de pénétrer le marché français par le biais d’accords particuliers avec un Royaume-Uni hors Union Européenne. Il va donc falloir être vigilant de ce côté-là.


Dans le futur, que peut-on imaginer pour la filière, à l’amont ou à l’aval ?
V.B. : Les plus grandes incertitudes pour l’instant viennent niveau du Brexit et de la Pac. La nouvelle Politique agricole européenne prévue en 2021 pourrait redistribuer les cartes de l’aide dédiée aux ovins. En juillet 2018, la FNO va statuer officiellement sur ce qu’elle demandera au Parlement européen. En l’occurrence, elle souhaiterait voir une aide de base conditionnée à un ratio de productivité de un agneau produit par brebis, mais avec la prise en compte des agnelles de renouvellement dans le calcul. Sont souhaités aussi le minimum de 50 brebis, le supplément aux agneaux produits sous sigles officiels de qualité (label, IGP, AOP, Bio) et l’aide aux nouveaux producteurs.

A la problématique Pac s’ajoute la question des Prestations services environnementaux (PSE). Il s’agirait de contractualiser une rémunération entre un éleveur qui, par son activité valorise l’environnement et les territoires (maintien des prairies, stockage du carbone, tissu économique des territoires ruraux… ) et un privé qui souhaite favoriser une telle action étiquetée développement durable ou RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Ces idées sont encore à structurer, mais il s’agit de vraies pistes de réflexion pour l’avenir.


D’autres part, la consommation de l’agneau pourrait évoluer elle aussi, à l’image de ce que l’on voit en viande bovine, avec une montée en puissance du haché et un recul des autres pièces. Le haché d’agneau pourrait-il être une solution pour qu’il retrouve le chemin des assiettes ? La question qu’il faut se poser, c’est comment redonner envie aux consommateurs de manger de la viande d’agneau, française et de qualité, sous toutes ses formes et pour toutes les occasions.

Propos recueillis par Vincent Dufau

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Voyage dans le vignoble

Les unes de la LAA
LAA du 19/07/19LAA du 12/07/19LAA du 05/07/19LAA du 28/06/19LAA du 21/06/19LAA du 14/06/19LAA du 07/06/19LAA du 30/05/19LAA du 24/05/19
25°
Dimanche
21/07/2019
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE

La question de la semaine

Vos maïs souffrent-ils du manque d’eau ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Loire Atlantique Agricole

Loire-Atlantique Agricole

DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08