Agri44
Accueil > Actualités

Pratiques culturales - Cultiver des espèces en y associant des plantes compagnes : quels effets sur les bioagresseurs ?

Le 06/05/2024 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pratiques culturales - Cultiver des espèces en y associant des plantes compagnes : quels effets sur les bioagresseurs ?

Les cultures associées présentent des atouts pour répondre aux enjeux environnementaux et économiques auxquels l'agriculture fait face.

Cette pratique peut contribuer à réguler certains bioagresseurs et à limiter les intrants. De précédents essais, menés notamment par Terres Inovia et des chambres d’agriculture, ont montré que l’association du colza à des légumineuses à l’automne, permettait une réduction des dégâts de grosses altises et charançons du bourgeon terminal. Cependant, la pratique se développe peu, on dénombre à peine 12% des surfaces en colza cultivées en association et moins de 1% en associations céréales-légumineuses.

Enseignements de deux projets récents, conduits entre 2020 et 2023

ICIBA a étudié des associations de blé-légumineuses et leurs effets sur la régulation des pucerons des céréales, vecteurs de la jaunisse nanisante de l'orge (JNO), en région Centre Val de Loire.  Les cultures associées ont permis de limiter les vols de pucerons à l’automne et ont également favorisé des auxiliaires tels que les carabes. Cependant, bien que les essais semblent montrer une plus forte présence de JNO sur les bandes de blé pur par rapport au blé associé, les données sont insuffisantes pour conclure statistiquement. 

W-Solent a étudié les associations à base de lentille et leurs effets sur la régulation des adventices en régions Pays de la Loire et Bretagne. Il en ressort que les modalités les plus efficaces pour limiter la croissance des adventices sont celles associant l’orge et l’avoine, qui permettent dans 60 à 85% des essais de limiter leur biomasse. En revanche, les associations avec de la cameline et du lin, de la moutarde ou du blé tendre ont plutôt eu tendance à augmenter la biomasse des adventices.

Des recherches restent à mener pour trouver les densités optimales de semis pour à la fois contrôler les adventices et limiter le risque de verse de la lentille sans pénaliser le rendement. Des stratégies sont encore à développer pour adapter le désherbage ou gérer la concurrence des plantes compagnes qui peut occasionner des pertes de rendement sur la culture de rente. 

Une enquête pour cerner les besoins

Aidez-nous à cerner vos besoins en connaissances sur les associations de cultures en répondant à une enquête dans le cadre du projet Assoprotect. En tant que producteur de cultures associées ou conseiller, vous avez une connaissance experte qui peut être valorisée. Une synthèse des réponses des deux enquêtes sera transmise aux personnes qui laisseront leur contact en fin de questionnaire. Nous remercions par avance tous ceux qui répondront à cette enquête. 

Chambre d’agriculture Pays de la Loire

 

Questionnaire agriculteur  Questionnaire conseiller

 



 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire mise en relation foin 2024
Consultez la carte mise en relation foin 2024

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 21/06/24LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08