Agri44
Accueil > Actualités

Chasse - Dégâts de sangliers : de nouveaux outils à disposition

Le 27/01/2024 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Chasse - Dégâts de sangliers : de nouveaux outils à disposition

Suite à une demande de la FNSEA 44, JA 44 et de la chambre d’agriculture de rencontrer la Fédération des chasseurs (FDC 44), une réunion s’est tenue mardi à la chambre d’agriculture. Retour sur cette rencontre.

La chevrotine

Les dégâts de sangliers sont en constante augmentation, malgré la hausse des prélèvements. Plus de 7 000 sangliers ont été prélevés sur la campagne 2022/2023. En mars 2022, la FNSEA 44, JA44 et la  FDC 44 avait sollicité le préfet afin de pouvoir utiliser la chevrotine en battue. La chevrotine, réservée aux louvetiers jusqu’à présent, a fait l’objet d’une demande de la part de la FDC auprès du préfet afin qu’elle soit utilisable en battue classique par les chasseurs. Cette possibilité fait suite à l’accord national de mars 2023 passé entre le monde agricole et celui de la chasse. « Dans notre département, il n’y a pas un territoire de chasse qui ne soit pas traversé par une route où un chemin à moins de 200 m. En termes de sécurité, la chevrotine est ce qu’il y a de mieux à condition de respecter une distance de tir maximal de 15 m », explique Jean-Noël Gascoin, en charge du dossier chasse et faune sauvage à la FNSEA 44. 

L’accord national prévoit également la possibilité des tirs lors des chantiers de récolte à poste fixe matérialisé. « Cette possibilité est une réelle avancée. Il faut s’en saisir », ajoute Pierre-Michel Foucher, membre de la commission chasse et faune sauvage de la FNSEA 44.

Trop peu de prélèvements

« Malgré des territoires avec de plus en plus adhérents à la FDC depuis l’instauration de la taxe à l’hectare, des secteurs restent trop peu prélevés », regrette Mickaël Trichet, président de la FNSEA 44 et présent à la réunion. « Il faut faire pression sur ces secteurs pour que les prélèvements de sangliers augmentent. C'est la FDC qui distribue les bracelets de chevreuil et lièvre. Elle possède un moyen de pression », ajoute Jean-Noël Gascoin. 

Consignes de tir

« On nous a remonté des consignes de tir par les présidents d’ACCA dans certains secteurs, comme ne pas tirer sur les petits, ne pas faire de demande de chasse particulière au sanglier en avril et mai. C’est inadmissible. La FDC44 gère désormais les ACCA, elle doit les rappeler à l’ordre », explique Mickaël Trichet. 

Indemnisation

Suite à la révision de la procédure d’indemnisation et à l’accord national de mars 2023, l’indemnisation se fera à partir de 150 euros de dégâts par exploitation et par an. Auparavant, l’indemnisation avait lieu à condition que la surface des dégâts soit supérieure à 3 % de la surface ou du nombre de plants de la parcelle culturale détruite. Toutefois, lorsque le montant des dégâts sur la parcelle culturale détruite était supérieur à 230 euros, ou à 100 euros pour le cas particulier des prairies, avant abattement, ceux-ci étaient indemnisés.

Mathilde Besnier

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 01/03/24LAA du 23/02/24LAA du 16/02/24LAA du 09/02/24LAA du 02/02/24LAA du 26/01/24LAA du 19/01/24LAA du 12/01/24LAA du 05/01/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08