ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Cap sur les équipements du futur

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 08/11/2021 à 15:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Cap sur les équipements du futur

La 5e édition de la Journée technique sur le travail du sol en viticulture a eu lieu mardi 26 octobre au domaine de Cléray à Vallet. L’occasion pour les vignerons de découvrir les derniers équipements.

Mardi 26 octobre était le retour de la journée technique viticole annuelle organisée par la chambre d’agriculture Pays de la Loire et l’Union des Cuma. « L’objectif est que chaque vigneron puisse trouver des pistes de réflexion pour répondre à l’évolution climatique et environnementale », présente Alain Bernier, président de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique. Vingt entreprises se sont déplacées à la rencontre des quelque 130 viticulteurs inscrits pour la journée. 
« Nous souhaitons que les viticulteurs puissent se projeter demain sur leurs exploitations et réfléchir aux futurs investissements en fonction des nouveaux outils à leur disposition et des itinéraires techniques possibles pour l’entretien des sols », précise Florent Banctel, conseiller viticole à la chambre d’agriculture. Cette journée leur a permis de réfléchir à toutes les répercussions de ces nouvelles solutions en termes de coût d’achat, de bilan carbone, d’amortissement et d’intégration dans le système d’exploitation pour  les technologies les plus récentes. L’enjeu est de maîtriser son empreinte carbone, favoriser la résilience des sols face aux aléas climatiques et réfléchir à des prestations novatrices. Pour cela, trois ateliers ont été proposés aux viticulteurs présents. 

Enjambeurs et outils innovants 
Le premier atelier proposait la démonstration des dernières nouveautés en matière d’enjambeurs qui permettent l’installation d’outils simples, faciles à utiliser et peu consommateurs en énergie. Demain, les outils mécaniques ou électriques remplaceront sûrement les hydrauliques afin de limiter l’empreinte carbone. « L’adaptation de la conduite est un levier pour limiter son empreinte », explique Gérard Besnier conseiller en agroéquipement à la chambre d’agriculture. Par exemple, une zone optimale pour obtenir la puissance nominale est de 1 600 tours par minute alors qu’au-delà de 1 950 tours par minute, la puissance obtenue consomme trop. La vitesse de l’engin doit également être adaptée à l’outil utilisé, certains outils demandant une puissance de traction plus conséquente. La qualité du GNR, l’entretien du moteur, le bon réglage du matériel, la répartition des masses ainsi que les pneumatiques et la pression de gonflage sont autant de paramètres qui influent sur la consommation en carburant. 
Plusieurs prestataires sont venus présenter leur matériel : 

  • Les frères Pineau et leur désherbeur mécanique Rotoscalp ;
  • Braun  et son épampreuse RPW1 qui sert aussi de désherbeuse, machine réduite en taille pour passer sous les fils porteurs ; 
  • Chez Cloué, l’enjambeur Vermande monté avec la décavaillonneuse Souslikoff ;
  • Enjambeur Aima avec montage de lames radius Clemens ;
  • Enjambeur Jarny avec juramatic de chez Boisselet composé d'un étançon équipé d'un cœur type patte d'oie pour le décompactage du cavaillon.

Robots et traction animale
Pour le travail mécanique, les robots autonomes représentent l’une des solutions d’avenir. Ils permettront au viticulteur de gagner en souplesse dans son travail. Mais plusieurs défis restent à relever comme la gestion des arrêts liés à une perte de signal, l’impact carbone de ces machines par l’optimisation du temps d’usage au travail pour les amortir et l’évolution rapide de cette technologie qui devient vite obsolète. Le parcellaire doit être adapté (îlots groupés notamment). Et le prix des robots, en majorité supérieur à 150 000 €, reste un frein important. 
Trois robots ont été présentés : 
  • Sitia : robot enjambeur Trektor, propulsion électrique, 2 roues motrices ;
  • Vitibot : robot enjambeur Bakus, 100 % électrique, 4 roues motrices, pilotage par smartphone, demi-tour autonome ;
  • Agreenculture, robot interligne à énergie hybride, moteur diesel, adapté à des outils électrique et mécanique.
En parallèle de la présentation de robots, la traction animale et l’éco-pâturage était également au menu du jour. « Avec l’éco pâturage, l’idée est de retarder les premières interventions mécanisées en sortie d’hiver afin de réaliser moins de passages mécaniques dans les parcelles, précise Florent Banctel. L'optimum de demain serait d’avoir le moins de passages possibles avec le tracteur. » 

Matériels alternatifs
Le dernier atelier présentait du matériel alternatif à l’achat d’enjambeurs, souvent coûteux. Et notamment les microtracteurs. « En coût d’achat c’est moins cher et en matière d’outils et d’outillages, il y a un vrai marché de l’occasion », explique Florent Banctel. Les microtracteurs sont a priori plutôt adaptés à de petits domaines bien que certains viticulteurs envisagent d’en posséder plusieurs plutôt qu’un enjambeur. Plusieurs modèles de microtracteurs ont été présentés, notamment le microtracteur Kioti. Sabi agri a fait une démonstration de son tracteur électrique : silencieux, une perte d’énergie réduite et une conduite plus réactive. 

Marie Hilary
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

En direct de Tech'Elevage

Les unes de la LAA
LAA du 04/12/21LAA du 26/11/21LAA du 19/11/21LAA du 11/11/21LAA du 05/11/21LAA du 29/10/21LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08