Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Des vendanges à la carte mais un millésime d’anthologie

INFAGRI85 // 02 51 36 82 04
Le 29/08/2022 à 08:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Des vendanges à la carte mais un millésime d’anthologie

Le ban des vendanges, un des plus précoces jamais enregistrés, a été prononcé.

Suite aux contrôles de maturité, coordonnés par la Fédération des vins de Nantes, le ban des vendanges du muscadet a été prononcé par arrêté préfectoral mardi 23 août. Il sonne le départ de la récolte des précieuses grappes de melon de Bourgogne pour les 450 vignerons répartis sur les 6 500 hectares de l’appellation muscadet. L’année des exploitants viticoles du vignoble de Nantes va se jouer au cours des trois prochaines semaines.

Cette année encore les conditions climatiques, gel de printemps et sécheresse estivale, sont venues bouleverser le développement des vignes. « Après un hiver alternant les phases de froid et de pluie, le début du printemps a secoué les vignes avec quatre nuits de gelées printanières entre le 1er et le 4 avril. Ces gelées ont amputé le potentiel de récolte de 20 % à 30 %, malgré les moyens de lutte déployés par les vignerons », explique François Robin, délégué communication à la Fédération des vins de Nantes.

La vague de sécheresse exceptionnelle et les fortes températures de l’été, ainsi qu’un vent régulier provenant de l’Est ont accéléré la maturité des raisins et ont permis un excellent état sanitaire du vignoble. « Les quelques précipitations de la mi-août ont aussi favorisé l’équilibre idéal entre sucrosité et acidité avec un millésime qui rentrera certainement au panthéon du muscadet, au même titre que 1976 ou 2003. »

À ce stade, les vignerons estiment une récolte avoisinant les 250 000 hl, bien loin encore des rendements habituels de l’AOC, mais d’une qualité anthologique. « Le muscadet pourra s’appuyer sur ce grand millésime de qualité et sur des outils de régulation comme le volume complémentaire individuel ou la réserve interprofessionnelle pour alimenter ses circuits de distribution sans à-coup et rassurer ses clients encouragés par une image de l’AOC en pleine dynamique. »

Selon Christian Gauthier, vigneron à Saint-Hilaire-de-Clisson et président de la Fédération des vins de Nantes, « il faut malheureusement s’habituer à ces variations croissantes de récolte. L’objectif pour nous est de veiller à la qualité des vins et à la régularité de l’approvisionnement du marché pour permettre une valorisation croissante ».

Johanna Kerschenmeyer
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

MSA : J'ai un handicap, quelles sont les aides pour continuer à travailler
CONSULTATION ZNT
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 30/09/22LAA du 23/09/22LAA du 16/09/22LAA du 09/09/22LAA du 02/09/22LAA du 26/08/22LAA du 19/08/22LAA du 05/08/22LAA du 29/07/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08