ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Pays de la Loire - Un gain de deux heures par traite avec le roto de quarante places

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 04/11/2021 à 10:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pays de la Loire - Un gain de deux heures par traite avec le roto de quarante places

Début octobre, le Gaec La Mélodie à L’Herbergement a accueilli près de 500 visiteurs lors de portes ouvertes, organisées conjointement avec ses partenaires dont la société Alphactive, pour présenter son nouveau système de traite.

A L’Herbergement, les associés du Gaec La Mélodie - les frères Jollet (Christian, Bruno, Thierry et Jean-Christophe) et Frédéric Dahéron- apprécient la nouvelle organisation du travail, mise en place en mai 2020 avec l’arrivée de leur nouveau système de traite, venu remplacer leur ancien système de deux fois dix postes en épis.
Là où deux personnes passaient auparavant entre trois heures et trois heures et demie pour la traite du matin (et autant pour celle du soir) de leurs 210 prim'holsteins, il ne faut désormais plus qu’une personne et deux heures par traite (temps de lavage compris) ! Ce gain de temps, les cinq associés le doivent à l’installation d’un roto PR de traite extérieure quarante postes de la marque DeLaval, avec plate-forme de béton inclinée, portes de tri et identification de l’animal. Le tour de manège permet une traite de chaque vache en quinze minutes maximum. 
Cette rapidité de collecte s’accompagne d’améliorations notables des conditions de travail : au niveau de la mise en place des trayons, le plancher mobile s’adapte à la hauteur du trayeur (moins de maux de dos) ; le bloc commande comprend un écran tactile pour suivre en temps réel l’état des vaches, une caméra pour repérer d’éventuels problèmes (dans les angles morts de ce cercle !), et un haut-parleur d’alerte. Chaque poste dispose d’un compteur à lait individualisé connecté. Doté d’un logiciel de gestion de troupeau, ce système évolutif pourra s’adapter à un potentiel accroissement de cheptel et accepter une quarantaine de vaches laitières supplémentaires.

Moins d’heures, moins de fatigue
C’est pour présenter ce roto à l’ensemble de ses clients éleveurs vendéens que la société Alphactive(1) a organisé deux journées portes ouvertes, les 9 et 10 octobre, au Gaec La Mélodie. En tout, près de 500 visiteurs ont découvert le bâtiment opérationnel depuis 18 mois. « On y réfléchissait depuis 2017 environ, explique Thierry Jollet, qui au sein du Gaec, a coordonné le projet. Il s’agissait de gagner du temps sur l’atelier de traite de l’exploitation : plus de six heures par jour, ce n’était plus possible. Pour cela, il fallait changer notre salle, inadaptée depuis notre fusion avec une exploitation voisine et l’arrivée de son troupeau (passage de 90 à 170, puis 210 vaches laitières). Mais on voulait surtout que tous les associés restent polyvalents et éviter de nous spécialiser dans cette activité. On a d’abord créé un bâtiment maternité (coût :170 000 €), dès 2018, et on a envisagé la suite dans la foulée. »
Le conseiller Alphactive est consulté : l’option salle de traite avec quai augmenté (2 x 20 places) est repoussée ; l’éleveur privilégie la création d’une nouvelle salle de traite extérieure avec roto 40 postes, sous un nouveau bâtiment (bloc-traite), qui comprendra aussi une « salle d’attente », équipée d’une barrière poussante incitant les vaches à rejoindre le roto, et faisant office de racleur automatique de lisier (« le 2-en-1 », en quelque sorte). Les réunions de chantier sont efficaces, la réalisation avance vite et, malgré le confinement, il n’y a qu’un mois de retard pour la mise en œuvre de la première traite. « J’ai eu de bons professionnels pour cette construction : Franckie Rousseau pour le terrassement, Maison Bleue et Hervouet pour le corps et la charpente du bâtiment. Le coût de l’ensemble, bâtiment et roto, s’est élevé à 470 000 €. »
Parmi les autres sources de fierté de Thierry Jollet, figurent les immenses ventilateurs, à faible consommation, installés dans les bâtiments où se reposent les vaches : « Ils se déclenchent dès 14°C et limitent la perte de lait. » Mais aussi les litières dotées de matelas et de farine de paille, pour le confort de leurs prim’holsteins. Enfin le racleur à corde, les panneaux photovoltaïques ou « le moulin à café », un séparateur d’effluents qui permet de stocker les matières sèches (destinées à fumer la terre) en les dissociant des liquides, retenues en fosse, sont aussi des équipements qui participent au bon développement du Gaec.

Yvelise Richard
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

En direct de Tech'Elevage

Les unes de la LAA
LAA du 04/12/21LAA du 26/11/21LAA du 19/11/21LAA du 11/11/21LAA du 05/11/21LAA du 29/10/21LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08